Business Plan : les 5 erreurs à ne surtout pas commettre

La première étape de la construction d’entreprise consiste à l’établissement d’un Business Plan. Ce document permet de savoir quelles seront sa finalité et sa rentabilité. Le Business Plan permet de démontrer son sérieux aux potentiels partenaires pour qu’ils acceptent d’investir dans le projet. Si le Business Plan est un atout, il peut être aussi un handicap s’il est mal réalisé. Vous projetez de construire un business plan ! Voici quelques erreurs à ne pas commettre lors de sa rédaction.

Bâcler la forme et la structure du Business Plan et ne pas prendre le temps de le rédiger

Ne pas avoir une bonne maîtrise des bases de la rédaction du Business Plan peut constituer un motif de refus de votre demande de financement. Ne pas accorder d’attention à sa structure et à sa forme pourrait avoir un impact sur la lisibilité du document et dissuader les cibles de s’intéresser au projet. Abuser des termes techniques et faire trop de fautes d’orthographe peuvent également agacer les futurs investisseurs. Ceux-ci souhaitent lire un document propre bien aéré avec une bonne cohérence. Un Business Plan mal rédigé sans hypothèses solides et concrètes ne permettra pas de convaincre les probables investisseurs.

Mal évaluer les dépenses, les concurrences et la clientèle

L’aspect financier a également son importance dans la rédaction du Business Plan. Nombreux sont ceux qui inscrivent certains montants sur le document sans avoir le temps de vérifier leur véracité. Chaque chiffre inscrit sur le document facilite l’appréhension de la réalité. Il en est de même pour la concurrence et la clientèle. Une bonne idée qui n’intéresse personne, ou qui est déjà exploitée par d’autres entreprises peut freiner les désirs des investisseurs de financer le projet. Il est préférable de surestimer les dépenses et de sous-estimer les ventes pour éviter les mauvaises prévisions. Si aucune start-up n’a pas exploité une idée en particulier, c’est qu’elle n’est pas rentable. Une entreprise qui n’a pas de concurrence n’est pas normale et construire un business plan ne sera pas rentable dans ce cas.

Ne pas indiquer la capacité d’exécution de l’équipe

Parmi les erreurs les plus fréquentes pour construire un business plan c’est de ne pas mentionner les réelles capacités de l’équipe. Il s’agit pourtant d’un point important aux yeux des investisseurs. Mentionner les capacités et les savoir-faire de chaque membre de l’équipe permet de vérifier l’exécution du plan de développement du projet. Un fondateur que n’a aucune connaissance sur l’activité qu’il veut lancer instaure des doutes aux esprits des investisseurs. Même si cela semble évident pour vous, ce n’est pas le cas pour les futurs partenaires. Dans ce cas, le Business Plan pourrait faire l’objet d’un rejet et la demande de financement pourrait être refusée.

Qu’est-ce qu’un logiciel de gestion commerciale ?
Gagner en trésorerie : comment optimiser ses process pour réduire le gaspillage ?